remedes-naturels-mal-de-gorge

Remèdes naturels pour protéger la gorge

Le mal de gorge est l’une des plaintes les plus typiques de la saison hivernale. Il s’agit d’une inflammation des muqueuses des voies respiratoires supérieures, notamment du pharynx et du larynx.

Elle peut être causée par des infections virales ou bactériennes, mais aussi par des changements de température, un air trop sec ou trop humide, l’exposition à des irritants tels que la pollution ou la fumée, ou encore un mauvais traitement de la gorge. Par exemple, les personnes qui chantent ou parlent beaucoup pendant la journée.

Elle se manifeste par les symptômes suivants, dont l’intensité et la durée peuvent varier en fonction de l’étendue de l’inflammation : douleur, brûlure, rougeur, gonflement et sécheresse de la gorge, difficulté à avaler et à parler, et obstruction de la respiration.

En outre, des plaques, de la fièvre et des ganglions lymphatiques gonflés peuvent apparaître en cas d’inflammation grave.

Quand utiliser des produits naturels contre le mal de gorge ?

L’utilisation de remèdes naturels est un bon moyen de protéger la gorge. Ils jouent un rôle très important, notamment à titre préventif et lorsque les premiers symptômes apparaissent, comme les classiques démangeaisons que nous connaissons tous.

En cas d’inflammation sévère, comme une amygdalite ou une plaque, il est conseillé de consulter un médecin, car cela peut être le signe d’une infection bactérienne qui doit être éradiquée par des antibiotiques.

Les meilleurs remèdes naturels pour protéger la gorge

Il existe de nombreux remèdes naturels, à base de plantes ou non, qui peuvent soulager un larynx et un pharynx irrités en cas de mal de gorge. Voici une introduction rapide que nous détaillerons dans de futurs articles.

Parmi les plus connues, on trouve la Propolis, un antibiotique naturel pour la gorge, aux propriétés balsamiques et purifiantes.

Mais il existe également une longue liste de plantes aux propriétés apaisantes naturelles. Il s’agit notamment de :

  • Saule (Salix alba L.) ;Spirea (Spirea ulmaria L.) ;
  • Réglisse (Glycyrrhiza glabra L.) ;
  • Cassis (Ribes nero L.) ;
  • Mauve (Malva sylvestris L.) ;
  • Althéa (Althaea officinalis L.).

D’autres plantes médicinales ont un effet immunostimulant. La plus connue est l’échinacée. Il stimule les défenses immunitaires naturelles de l’organisme et favorise le bien-être des voies respiratoires.

Il ne faut pas oublier les huiles essentielles à l’action purifiante et balsamique, comme celles d’Eucalyptus, de Thym et de Pin Mugo, qui soulagent et décongestionnent les voies respiratoires.