Mains gonflées ou enflées : tout savoir

Mains gonflées ou enflées : tout savoir

Le gonflement des doigts et des mains est un phénomène plus courant qu’on ne l’imagine, et peut toucher des personnes à différents stades de la vie.

Le gonflement des mains et des doigts est une affection qui peut être due à diverses causes et natures : des causes physiologiques, en passant par les causes hormonales, jusqu’aux véritables causes pathologiques.

Dans le cadre de cet article, nous allons tenter d’analyser et de résumer certains des principaux facteurs pouvant entraîner l’apparition de doigts et de mains gonflés, les symptômes associés et les remèdes possibles.

Doigts et mains enflés : de quoi s’agit-il ?

Le gonflement des doigts et des mains peut être considéré comme un symptôme non spécifique, déclenché par des causes qui peuvent avoir des origines et des natures différentes : physiologiques, hormonales, traumatiques, pathologiques, etc.

Ce symptôme peut se manifester chez des personnes de tous âges et des deux sexes, à tout moment de la vie.

Comme on peut facilement le deviner, le gonflement des mains et des doigts se caractérise par une augmentation du volume de cette zone du corps qui, dans les cas particulièrement graves, peut nuire à la mobilité de la main elle-même et à l’exécution des activités les plus simples.

Quelles sont les causes possibles du gonflement des doigts et des mains ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, les causes du gonflement des doigts et des mains peuvent être nombreuses et variées. Par exemple, nous pouvons distinguer :

  • Causes physiologiques ;
  • Causes de nature inflammatoire ;
  • Causes hormonales ;
  • Causes allergiques ;
  • Causes pathologiques ;
  • Causes liées au milieu environnant.

Dans de nombreux cas, le gonflement des mains et des doigts trouve son origine dans des perturbations de la microcirculation et de la circulation lymphatique, qui peuvent à leur tour être causées ou favorisées par d’autres conditions, troubles ou maladies. Il en va de même pour le gonflement des mains et des doigts dû à une inflammation : le processus inflammatoire peut être induit par différentes affections ou maladies, plus ou moins graves.

Voici une brève liste de quelques-unes des principales causes qui peuvent entraîner l’apparition de doigts et/ou de mains gonflés.

Causes environnementales

L’exposition à des températures froides ou chaudes peut favoriser l’apparition de doigts et de mains gonflés.

Par exemple, les engelures, une réaction cutanée qui se produit lorsque, après une exposition à des températures froides, il y a un réchauffement soudain (dans ce cas des extrémités supérieures) qui provoque une inflammation des petits vaisseaux sanguins, entraînant l’apparition du symptôme en question, qui est associé à une rougeur, une douleur et des démangeaisons.

L’exposition à des températures très chaudes peut également provoquer un gonflement des doigts et des mains.

Causes hormonales

Dans certaines situations, la modification des niveaux d’hormones dans l’organisme peut entraîner un gonflement de diverses parties du corps, notamment des doigts et des mains.

Les situations de ce type sont représentées, par exemple, par le syndrome prémenstruel (bien que dans ces cas, le gonflement des membres inférieurs soit plus fréquent que celui des membres supérieurs) ou la grossesse.

En fait, il n’est pas rare que les doigts et les mains soient gonflés pendant la grossesse, car les changements hormonaux qui se produisent pendant cette phase particulière de la vie d’une femme peuvent entraîner des modifications de la circulation sanguine et lymphatique et favoriser l’accumulation et la stagnation de liquide dans les extrémités, y compris les jambes et les pieds. Il convient toutefois de noter que le gonflement peut également être favorisé par les changements physiques qui surviennent généralement pendant la grossesse.4

Causes allergiques

Les réactions allergiques peuvent provoquer un gonflement de diverses parties du corps, y compris les mains et les doigts. Dans le cas des allergies de contact, des rougeurs et d’autres symptômes cutanés tels que des éruptions et des démangeaisons apparaissent en association avec le gonflement.

Le gonflement des mains peut également être causé par des réactions allergiques qui se produisent après l’ingestion de substances auxquelles on est hypersensible, comme des aliments ou des médicaments. Dans ces cas, le symptôme en question est généralement associé à d’autres symptômes systémiques.

Causes infectieuses

Les infections de la peau et des annexes cutanées qui peuvent affecter les doigts et les mains ont notamment pour symptôme un gonflement. Par exemple, un gonflement peut se produire en présence de :

  • Patécie causée par des infections d’origine bactérienne, fongique et virale (patécie herpétique ou girafe) ;
  • Paronychie ;
  • Le traitement incomplet des ongles incarnés, qui peut entraîner l’apparition de petites infections avec un gonflement ultérieur ;
  • Les infections cutanées en général.

Piqûres et morsures d’insectes

Après des piqûres et des morsures d’insectes ou d’animaux sur les mains et les doigts, le gonflement est l’un des symptômes les plus courants.

Dans ces cas, en effet, il se produit un processus inflammatoire dont le gonflement est l’un des symptômes distinctifs. En outre, chez certains individus, la piqûre ou la morsure de certains insectes (par exemple, piqûre d’abeille, piqûre de guêpe, piqûre de méduse, piqûre d’araignée, etc.) peut provoquer des réactions allergiques.

Traumatismes, blessures et fractures

Le gonflement des doigts et des mains peut également être causé par un traumatisme. Les responsables du symptôme en question peuvent être :

  • Blessures de différents types, notamment coupures, brûlures, abrasions et blessures ;
  • Traumatismes musculaires, articulaires ou osseux, entorses, luxations, écrasements, etc ;
  • Fractures osseuses pouvant affecter la même main, les mêmes doigts et/ou le même poignet.

Médicaments

La prise de certains types de médicaments peut favoriser l’apparition de gonflements dans les mains et les doigts. Il s’agit notamment des corticostéroïdes, de certains antidépresseurs, des médicaments à base d’hormones, de certains antihypertenseurs, des hypoglycémiants oraux, etc.

Autres causes possibles

Les autres causes possibles de l’enflure des doigts et des mains sont les suivantes :

  • Tendinite : il s’agit de l’inflammation des tendons. Lorsqu’elle touche les tendons des mains et des poignets, elle peut provoquer un gonflement des doigts et des mains, entre autres symptômes.
  • Prééclampsie : il s’agit d’une affection qui peut se développer pendant la grossesse et qui se caractérise par l’apparition d’une hypertension, d’une protéinurie, de maux de tête et d’un gonflement généralisé dû à la rétention de liquide.
  • Lymphoedème : il s’agit d’une stagnation anormale et excessive de la lymphe qui peut se produire dans différentes parties du corps. Elle est l’expression d’un système lymphatique déficient, qui peut avoir plusieurs causes.
  • Les dysfonctionnements et les maladies des reins, du foie ou du cœur peuvent provoquer des œdèmes dans différentes parties du corps.
  • La polyarthrite rhumatoïde : il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique dont les symptômes sont le gonflement, la douleur et la raideur des articulations.
  • Claquement de doigt : il s’agit d’une affection dans laquelle l’un des doigts de la main, une fois plié, a tendance à rester dans cette position, puis se redresse d’un coup sec et brutal. Le doigt affecté peut être gonflé.
  • Le syndrome du canal carpien : il s’agit d’un syndrome causé par l’écrasement ou la compression de la partie du nerf médian qui passe par le canal carpien. Elle se caractérise par une douleur, un engourdissement, des picotements et parfois un gonflement du poignet et de la main.
  • Lupus érythémateux systémique : il s’agit d’une maladie auto-immune chronique qui peut se manifester par des symptômes différents d’un individu à l’autre. Elle peut également entraîner des symptômes articulaires – notamment au niveau des genoux, des poignets et des mains – consistant en un gonflement, une douleur et une raideur.
  • Formation de caillots sanguins dans une veine : les caillots se forment généralement dans les veines des membres inférieurs, mais la formation dans les membres supérieurs est également possible.

En outre, il convient de noter que la présence de certaines affections et maladies telles que le surpoids, l’obésité, le diabète (surtout s’il est décompensé) et l’hyperthyroïdie peut favoriser l’apparition de doigts et de mains gonflés.

Enfin, il convient de noter que la formation de masses néoplasiques dans les doigts et les mains peut entraîner l’apparition d’un gonflement dans cette zone.

Mains enflées au réveil

De nombreuses personnes se plaignent de doigts et de mains gonflés au réveil le matin.

Dans de nombreux cas, le gonflement – éventuellement associé à un engourdissement et à une diminution de la sensibilité – peut être dû à une position inhabituelle maintenue longtemps pendant la nuit de repos, ou à une position qui a provoqué un écrasement de la main, rendant la circulation difficile. Dans de telles situations, il suffit de faire quelques mouvements de la main, des poignets et des doigts pour que la circulation sanguine revienne à la normale et que le problème disparaisse.

Dans d’autres cas, cependant, il peut y avoir de réels problèmes circulatoires ou d’autres conditions responsables de l’apparition du symptôme qui nécessitent une attention médicale.

Mains enflées et marche à pieds

Même pendant et après une promenade, il est possible d’éprouver la sensation de doigts et de mains gonflés. L’apparition de ce gonflement semble être commune chez de nombreuses personnes ; à cet égard, un certain nombre de théories ont été proposées pour expliquer le phénomène, voyons-les en détail.

Selon l’une de ces théories, le gonflement des doigts et des mains pendant et après la marche est une conséquence de la posture maintenue pendant l’activité en question. Plus précisément, le maintien des membres supérieurs le long des hanches combiné au mouvement de balancier effectué pendant l’acte de marcher favoriserait l’accumulation de sang dans les mains, qui ont tendance à gonfler et parfois à s’engourdir.

Selon une autre théorie, lors de la marche et de l’exercice en général, le corps dirige la majeure partie du sang vers les organes et les tissus essentiels à l’activité elle-même – comme les poumons, le cœur et les muscles – réduisant ainsi l’apport sanguin aux extrémités ; en réponse à ce phénomène, les vaisseaux sanguins des mains se dilatent, provoquant un gonflement.

Il convient toutefois de noter que si la première théorie est l’une des plus populaires, la seconde n’est actuellement pas prouvable.

Que faire en cas de mains enflées après avoir marché ?

Dans la grande majorité des cas, le gonflement des doigts et des mains après la marche disparaît en effectuant quelques mouvements pour rétablir une circulation sanguine normale. Lever les membres supérieurs, ouvrir et fermer les mains à plusieurs reprises et faire des mouvements circulaires avec les bras, pendant et après l’activité, peut aider.

Si, toutefois, le gonflement des mains persiste et/ou s’accompagne d’autres symptômes, il est conseillé de consulter un médecin.

Symptômes associés

Quels symptômes peuvent accompagner le gonflement des doigts et des mains ?

Les symptômes qui peuvent accompagner le gonflement des doigts et des mains dépendent essentiellement de la cause du gonflement. Il s’agit notamment de :

  • Rougeur ;
  • Démangeaisons ;
  • La douleur ;
  • Sensibilité altérée ;
  • Des picotements ;
  • Sensation d’engourdissement ;
  • Doigts et mains chauds ou froids ;
  • Raideur musculaire et/ou articulaire ;
  • Irritation et érythème de la peau, apparition de taches sur la peau ;
  • Écoulement purulent.

Un gonflement associé à une rougeur, une chaleur et une douleur est le tableau typique d’une inflammation, qui peut elle-même être déclenchée par diverses causes.

L’apparition de symptômes cutanés, en revanche, peut être le signe d’allergies, tandis qu’un écoulement purulent est généralement le symptôme d’une infection.

La sensation de picotement et l’engourdissement peuvent être le signe de problèmes circulatoires, mais aussi – ainsi que la raideur musculaire et/ou articulaire – de certaines maladies.

Dans certains cas, le gonflement des doigts et des mains peut également être associé à des symptômes systémiques, tels que :

  • L’agitation ;
  • Je transpire ;
  • Perte de poids inexpliquée et sans cause apparente ;
  • Tachycardie ;
  • Hypotension ;
  • Gonflement généralisé non limité aux mains et aux doigts ;

Bien entendu, les symptômes associés au gonflement des doigts et des mains peuvent varier en type et en intensité d’un individu à l’autre et peuvent également inclure des symptômes autres que ceux énumérés ci-dessus.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Si le phénomène de gonflement des doigts et des mains se produit de manière isolée et tend à disparaître spontanément en peu de temps, il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter. Par exemple, si vous remarquez un gonflement au réveil ou après une exposition à des températures élevées, mais que le problème se résorbe dès que vous revenez à des conditions normales ou en  » bougeant  » le membre par des mouvements et des flexions des doigts, le phénomène peut être considéré comme transitoire et ne doit pas susciter d’inquiétude excessive.

En revanche, si le symptôme a tendance à se répéter, à être particulièrement intense et à ne pas se résorber de lui-même et/ou s’il est associé à d’autres symptômes (tels que des douleurs, des rougeurs, des démangeaisons, l’apparition de taches cutanées, des symptômes systémiques, etc.), une consultation médicale est absolument nécessaire, car il peut exister une pathologie sous-jacente qui n’a pas encore été identifiée et qui nécessite un traitement approprié.

Importance du diagnostic en cas de gonflement des doigts et des mains

Le diagnostic d’un médecin est essentiel pour identifier à un stade précoce toute maladie ou trouble pouvant être à l’origine du gonflement des doigts et des mains.

Le médecin procède alors à une anamnèse et à un examen objectif afin d’identifier une cause possible du gonflement dont se plaint le patient. Sur la base des résultats de l’anamnèse et de l’examen physique, le médecin posera un diagnostic et, s’il le juge approprié, pourra prescrire des tests (par exemple des analyses de sang, des tests d’allergie, des radiographies, etc.) ou la consultation d’un spécialiste pour confirmer le diagnostic.

Que faire en cas de doigts et de mains enflés ?

Bien entendu, la résolution du gonflement des mains et des doigts est étroitement liée au traitement de la cause. Par exemple, si les doigts et les mains sont enflés en raison d’une mauvaise position ou d’une altération temporaire de la circulation sanguine, un simple mouvement peut suffire à résoudre le problème. Si, en revanche, le gonflement est dû à un traumatisme ou à une entorse, des compresses froides peuvent être utiles.

Quoi qu’il en soit, à la lumière de ce qui vient d’être dit, on comprend l’importance de l’identification de la cause sous-jacente, et donc l’importance d’un diagnostic correct, d’autant plus si le gonflement est accompagné d’autres symptômes, locaux ou systémiques, plus ou moins graves et plus ou moins spécifiques.

Les commentaires sont clos.