La bonne alimentation pour les personnes souffrant d’hémorroïdes

La bonne alimentation pour les personnes souffrant d’hémorroïdes

Les hémorroïdes sont une affection très courante, qui touche plus particulièrement les hommes, et qui se manifeste à différents stades, les plus graves nécessitant une intervention chirurgicale. Tant pour prévenir leur apparition que pour vivre avec ce problème douloureux, il est essentiel d’adopter un régime alimentaire sain qui permet à l’intestin de fonctionner au mieux et qui réduit les épisodes de constipation. Dans cet article, nous allons parler des hémorroïdes et de l’alimentation, avec quelques conseils sur les aliments à consommer et ceux à éviter.

Hémorroïdes et régime alimentaire : une question de fibres

Les fibres alimentaires se trouvent notamment dans les aliments d’origine végétale : il s’agit d’une substance organique (les glucides, en général) que l’organisme ne peut pas digérer et qui est très importante pour l’activité intestinale.

Il existe deux types de fibres, solubles et insolubles : les fibres solubles se dissolvent au contact de l’eau et se combinent aux macronutriments, favorisant ainsi la sensation de satiété. L’insoluble se dissout au contact de l’eau et se combine avec les macronutriments pour favoriser un sentiment de satiété, tandis que l’insoluble se dissout au contact de l’eau et se combine avec les macronutriments pour favoriser un sentiment de satiété.

Pour ces raisons, les fibres alimentaires sont indispensables au régime alimentaire des personnes souffrant d’hémorroïdes, non seulement en cas d’inflammation, mais aussi de manière générale à des fins préventives. Mais en quelles quantités ? Le conseil est d’en inclure au moins 25-30 grammes dans votre alimentation quotidienne, en variant les aliments qui en contiennent.

Jetons un coup d’œil aux aliments les plus riches en fibres.

Aliments riches en fibres

Les légumineuses, les céréales, les fruits et les légumes contiennent tous des fibres, c’est pourquoi ils devraient constituer la base du régime idéal pour les personnes souffrant de problèmes d’hémorroïdes. Les haricots, les lentilles et les pois peuvent être un bon substitut à la viande pour en réduire la consommation. Quant aux céréales, les grains entiers et les farines qui en sont dérivées sont privilégiés. L’avoine pour le petit-déjeuner, l’orge et le germe de blé pour les soupes et les plats de pâtes ou les salades sont autant de bonnes alternatives aux pâtes et au pain fabriqués avec de la farine blanche.

Comme nous le savons, manger des fruits et des légumes permet de rester en bonne santé et de prévenir de nombreux maux, et aide à prévenir l’apparition de ce problème ennuyeux.

Les légumes les plus adaptés aux personnes souffrant d’hémorroïdes sont ceux qui contiennent beaucoup d’eau, comme par exemple :

  • céleri ;
  • tomates ;
  • légumes à larges feuilles ;
  • poivrons ;
  • pommes ;
  • poires ;
  • prunes ;
  • pastèques ;
  • dates.

Lorsque la peau est fine, elle doit également être consommée avec le reste du fruit.

fruits-hemorroides

Poisson, viande et condiments

Des aliments simples et légers, le plus souvent d’origine végétale, doivent constituer la base d’un régime destiné à assurer le bon fonctionnement de nos intestins. Il ne faut pas oublier que la prévention des hémorroïdes passe par la prévention de la constipation.

Pâtes, riz ou céréales assaisonnés d’huile d’olive extra-vierge pour les premiers, viande blanche et maigre et poisson maigre pour les seconds. Les soupes, les bouillons de légumes et les veloutés sont également recommandés. Les autres aliments qui peuvent être inclus dans le régime sont les suivants :

  • les œufs, à condition qu’ils ne soient pas frits ;
  • lait ;
  • yaourt ;
  • des fromages à faible teneur en matières grasses.

Cependant, les produits laitiers en général doivent être consommés avec modération.

L’importance de l’hydratation

Boire la bonne quantité d’eau, au moins deux litres par jour, selon les experts, favorise l’élimination des toxines et maintient le corps hydraté. En plus de choisir les bons aliments à consommer, les personnes souffrant d’hémorroïdes doivent accorder une attention particulière à cet aspect, car l’eau que nous buvons contribue également à réguler les fonctions intestinales et à réduire le risque de constipation.

Régime pour les hémorroïdes : que faut-il éviter ?

Les aliments pauvres en fibres peuvent provoquer ou aggraver la constipation et, par conséquent, les hémorroïdes. Il faut donc toujours les limiter, de même que ceux qui irritent l’intestin ou sont astringents. En voici quelques exemples :

  • pain blanc ;
  • produits transformés industriellement ;
  • aliments surgelés ;
  • charcuterie ;
  • graisses animales ;
  • crustacés ;
  • cornichons ;
  • sucreries ;
  • condiments épicés ;
  • boissons gazeuses ;
  • spiritueux ;
  • du thé et du café.

Il est également utile de rappeler qu’avant de prendre des compléments alimentaires, il est toujours bon d’en parler à son médecin, car certains peuvent provoquer une constipation.

aliments-a-eviter-hemorroides

L’importance de l’alimentation et de l’activité physique

Les habitudes alimentaires et le mode de vie peuvent nous aider à vivre au mieux avec des troubles et des maladies comme les hémorroïdes. Le régime, comme nous l’avons vu, comprend des aliments simples et naturels, qui favorisent les fonctions intestinales : il est cependant toujours préférable de définir le régime avec l’aide de votre médecin et éventuellement d’un spécialiste. Il est également important de ne pas exagérer avec les portions : les déjeuners ou dîners copieux peuvent ralentir le transit intestinal et aggraver l’état des personnes souffrant d’hémorroïdes.

En ce qui concerne les gestes quotidiens, l’activité physique est sans aucun doute un autre allié. Les suggestions sont la marche quotidienne, la natation et les exercices du plancher pelvien. Faire de l’exercice contribue à maintenir votre corps en bonne santé et à lutter contre la constipation. Enfin, un dernier conseil pour ceux qui souffrent d’hémorroïdes, mais pas seulement, est d’arrêter de fumer.

Bien qu’il s’agisse d’une affection qui peut être soignée et résolue, les hémorroïdes sont très gênantes et douloureuses, il ne faut donc pas sous-estimer le problème, qui peut conduire, dans les cas extrêmes, à une intervention chirurgicale. Il est donc essentiel de prendre toutes les mesures pour éviter l’inflammation et soulager la gêne, comme un régime riche en fibres et en légumes, ainsi qu’une bonne hydratation. Le choix des aliments à consommer chaque jour est également important pour la prévention de nombreuses maladies.

Les commentaires sont clos.